Association
Pourquoi non
Promoteurs
Nos actions
Adhérer
Médias
Actualités
Dossiers

Lacour des Mirages

Pourquoi non aux éoliennes géantes ?  

Le Morvan-Auxois est une magnifique région de forêts, de prés et de monuments historiques, très fréquentée par les touristes, une région où les retraités choisissent de s'établir, attirés par son remarquable patrimoine paysager, culturel et architectural, attirés aussi par sa renommée gastronomique. Allez "découvrir" cette beauté et cet attrait sur le site touristique de Précy-sous-Thil. 

Ne vont-ils pas déserter la région s'ils voient pousser des éoliennes de 180m de haut, en plein parc régional naturel du Morvan, au pied de la butte de Thil, l’« espionne de l’Auxois »,  qui accueille en son sommet, visibles de partout, la  forteresse de Thil du XIe siècle et une collégiale gothique du XIVe siècle, classés Monuments Historiques ?

Comment imaginer les clochers de nos églises dominés par ces géants d'acier ?

Comment imaginer nos habitations cernées par une trentaine d"éoliennes géantes clignotant jour et nuit, nous privant de nos nuits étoilées.

Pouvons-nous accepter ce qui s'est déjà fait ailleurs en Côte d'Or, par exemple à Marcellois. et partout ailleurs (voir phototèque  de l'association "Vent de colère").

S'il y allait vraiment de l'intérêt général, si cela devait sauver la planète, nous en accepterions le sacrifice.

Mais la région est peu ventée, il n'y a jamais eu de moulins à vent en Bourgogne, seulement des moulins à eau,  et il est probable que les installations ne seront pas rentables, sauf pour les promoteurs, les collectivités et propriéraires des terrains utilisés, largement indemnisés grâce à la contribution des consommateurs EDF, du moins dans les premières années de l'installation. Et après ? Que deviendrons ces installations industrielles dans 10 ans, dans 20 ans ?

Pour toutes autres et nombreuses raisons de rejeter l'implantation d'éoliennes géantes, vous lirez avec intérêt sur la page "Actualités" la remarquable et distrayante présentation faite lors de la réunion publique de Saulieu.

Vous regarderez aussi l'intéressante vidéo de France TV Info qui relate la déception d'agriculteurs pourtant favorables à l'installation d'éoliennes. 

L'association Lacour des Mirages a été créée pour lutter contre ces projets décidés sans concertation avec les résidents. Des résidents soucieux de préserver ce qui reste en France d'environnement naturel et qui craignent de voir nos célèbres boeufs charolais déserter les pâturages et rester à l'étable toute l'année et de voir se transformer les prés en champs d'éoliennes et de maïs. Souhaitons que le gouvernement puisse aider les éleveurs autrement que par le biais des éoliennes. 

Nous ne sommes pas seuls, beaucoup d'autres associations ont vu le jour. Voir le blog de la Butte de Thil. Elles sont regroupées en collectifs, le Collectif 21 pour la Côte d’Or et ACBFC pour la Bourgogne Franche-Comté.
Revue de presse hebdomadaire sur  Vents et territoires.

  Des associations  luttent au niveau national, la FED (Fédération Environnement Durable), Vent de colère, la SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l'Esthétique de la France), et au niveau international Friends against the wind, dont le site, en français,  très complet et très bien présenté, auquel a adhéré le collectif21, fait le tour de la question. Consultez aussi l'Europeen Platform agaist windfarm.  Consultez impérativement le Conseil Mondial pour la nature si vous voulez tout savoir sur les méfaits des éoliennes sur l'avifaune et l'inertie des organismes sensés protéger  les oiseaux et les chauve-souris...

Dans le cadre de la COP21, consultez le site "Sauvons le climat" qui propose des solutions pour réduire les émissions de gaz carbonique. Lisez également un éventail de nouvelles énergies pour transformer le CO2 en énergie.

D'autres départements où la nature est encore intacte comme en côte d'Or luttent pour préserver cette richesse. Voir une video de 11mn sur la Lozère.

Visitez aussi le site de quelques uns de nos voisins : association  contre-vents dans l'Yonne.